Blockchain

À l’ère d’une révolution numérique sans précédent, de nombreuses technologies issues du digital apparaissent ! Parmi-elles, la technologie blockchain : un nouvel eldorado du numérique.

Le Bitcoin vous connaissez sûrement ?

bitcoin-512

Apparu en 2008, cette monnaie n’en finit pas de susciter de l’intérêt. La technologie sur laquelle a été construite cette Virtual money est ainsi en passe de devenir incontournable dans la stratégie d’investissement des grandes banques. Difficile en effet pour les groupes du secteur financier comme BNP Paribas ou Société Générale de négliger le sujet. Le Bitcoin et son protocole associé la Blockchain permettront demain, de vérifier, réaliser et enregistrer des transactions ou des échanges de documents – en temps réel, à moindres frais en supprimant les intermédiaires de confiance.

Les 3 points à retenir :

La transparence : chacun peut consulter l’ensemble des échanges, présents et passés.

Sans organe de contrôle ni tiers de confiance : elle est fondée sur des échanges de pair-à-pair (P2P). 

Infalsifiable et sécurisée : contrairement aux bases de données plus classiques, elle est « distribuée ». C’est-à-dire que différents exemplaires existent simultanément sur différents ordinateurs du réseau.  De quoi éviter que la blockchain puisse être hackée.

blockchain

1 – Toto souhaite envoyer une transaction à destination de Titi.
2 – Plusieurs transactions (dont celle de Titi) sont regroupées dans un bloc.
3 – 4 – 5 – Le bloc est ainsi propagé dans tous les nœuds du réseau Blockchains (aussi appelée « miniers »). En échange d’une faible rémunération, ces miniers mettent à disposition une énorme capacité de calcul permettant ainsi au moyen de technique cryptographique d’assurer l’authenticité de la transaction.
6 – Le bloc a été validé par l’ensemble des miniers. Il est donc ajouté au « grand registre » puis aussitôt répliqué dans tous les nœuds du réseau. Ils sera donc accessible de tous et impossible a effacer.
7 – Titi accède au grand registre et consulte la confirmation de la transaction.

     L’EXEMPLE 

C’est un tout autre secteur que celui de la finance qui est en ce moment même exploré en Chine, celui de la traçabilité de la viande de porc. La chaîne Walmart y teste la technologie blockchain d’IBM afin d’enregistrer la provenance de chaque morceau de porc qu’elle vend en Chine, le lieu et la façon dont il a été transformé, sa température de stockage et sa date limite de conservation. Si certains produits doivent être rappelés, il sera alors possible d’identifier les lots affectés, de dire s’ils ont déjà été vendus et qui les a achetés. Sympa non ?

 

Source: https://blockchainfrance.net/decouvrir-la-blockchain/c-est-quoi-la-blockchain

 

Publicités

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑